Admission post- bac : La Question APB Du Jour

Admission postbac : que se passe-t-il pour mes vœux APB si j’échoue aux concours communs ?

Nombre de candidatures, ordre des vœux, modalités de sélection… sur ces aspects et de nombreux autres, vous nous avez posé vos questions lors de chats “spécial APB”. L’occasion pour la rédaction de l’Etudiant de vous donner chaque jour, jusqu’à la fin de la première phase d’APB, des réponses et des conseils pour réussir vos inscriptions dans le supérieur. Thème du jour : et si je rate mon concours commun, quid de mes autres vœux sur APB ?


Je vais tenter le concours Atout+3 : si je n’obtiens aucune école dépendant de ce concours, mes autres vœux ont-ils des chances d’aboutir ? Et notamment ma demande de BTS en dehors de mon académie ?

Si vous échouez au concours, vous ne pourrez effectivement pas avoir de proposition d’admission dans les écoles recrutant via cette procédure. Mais vos autres candidatures seront examinées par les formations sélectives indépendamment de votre réussite à ce concours commun. Vos chances d’être accepté par l’une d’elles restent entières… à condition qu’elles soient mieux placées dans votre liste de vœux. En effet, lors des phases d’admission (à partir du 8 juin), Admission-postbac vous fera la meilleure proposition possible parmi votre liste ordonnée de vœux.

Notez que vous pouvez intercaler des BTS et des écoles de commerce du concours Atout+3 dans votre classement. Vous pouvez encore changer l’ordre de vos vœux jusqu’au 31 mai 2016, soit après avoir passé les épreuves du concours. Vous “sentirez” peut-être si vous avez plutôt réussi ou au contraire raté les épreuves et adapterez votre ordonnancement des vœux en fonction (pour Atout+3 : si vous n’avez pas été convoqué-e aux épreuves orales, c’est mauvais signe !).

Pour les BTS, l’académie d’origine n’est pas un critère de sélection, c’est votre dossier scolaire et votre lettre de motivation qui importent (on vous demande parfois de passer aussi un entretien ou des épreuves écrites).

Et si vous avez mis une formation “libre” (identifiée par une pastille verte dans APB), ce qui est obligatoire en 2016 pour les futurs bacheliers des séries ES, L et S, vous devriez au moins avoir une place à l’université… à condition d’avoir votre baccalauréat, bien entendu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *