16 Oct 2019

Permis de conduire : 500 euros d’aide pour les apprentis

Parmi les nouveaux droits octroyés aux apprentis par la loi « Avenir professionnel », une aide pour passer le permis de conduire. Pas avec une Batmobile, mais avec un coup de pouce de 500€. Quelle démarche pour en bénéficier ?

La loi « Avenir professionnel »

Rémunération revalorisée, droits au chômage étendus, aides financières, mobilité… on fait le point sur ce qui a changé au 1er janvier 2019 dans cet article qui résume les principales évolutions concernant l’alternance.

> Voir l’article

Aide au permis de conduire

Une aide accordée sans conditions

Le montant de l’aide est fixé à 500€, quel que soit le montant des frais engagés.

Elle est cumulable avec toutes les autres aides que vous pouvez par ailleurs percevoir, y compris les prestations sociales. Cette aide n’est en outre pas prise en compte pour la détermination des plafonds de ressources du foyer fiscal de rattachement.

Elle est attribuée une seule fois pour un·e même apprenti·e.

Comment en bénéficier ?

Pour en bénéficier, il vous faut…

  • être âgé·e d’au moins 18 ans
  • être titulaire d’un contrat d’apprentissage en cours d’exécution
  • être engagé·e dans la préparation des épreuves du permis de conduire (véhicules de catégorie B)

Vous devez transmettre à votre Centre de formation d’apprentis (CFA) un dossier comprenant…

  • la demande d’aide complétée et signée par vos soins
  • la copie recto-verso de votre carte nationale d’identité, de votre passeport ou de votre titre de séjour en cours de validité
  • la copie d’un devis ou d’une facture de l’école de conduite datant de moins de 12 mois

Votre CFA vous verse ensuite l’aide ou, le cas échéant, à votre école de conduite.