Que faire après un bac STMG ?

Que Faire Après Un Bac STMG ?
Le bac STMG (Sciences et Technologies du Management et de la Gestion), procure un bon bagage économique et technologique pour un départ en BTS ou DUT, mais aussi, même si ces destinations sont moins prisées, en écoles ou universités. Les débouchés sont nombreux et n’excluent pas la possibilité de faire ses études, en deux, trois ou cinq ans. À vous de voir selon vos envies et votre motivation.


STMG : De nombreux débouchés dans les filières courtes

45% des bas STMG choisissent un BTS, 9,3% un DUT : les filières courtes sont plébiscitées par nos bacheliers.

Le brevet de technicien supérieur offre le double avantage d’un encadrement de qualité, en restant au lycée, et d’une pratique alliée à la théorie. Au final, la possibilité de s’insérer directement sur le marché du travail, ou de poursuivre ses études, notamment en licence pro (un choix de plus en plus privilégié). De nombreux BTS peuvent se faire en alternance, façon supplémentaire d’acquérir une expérience valorisée. Les bacs STMG se retrouvent surtout dans quatre voies, essentiellement en filière économique : management des unités commerciales (9 000 places en France !), comptabilité et gestion des organisations, négociation et relation client, et assistant manager. D’autres BTS offrent moins de places, mais peuvent également seoir aux bacs STMG : commerce international à référentiel européen, vente et productions touristiques, professions immobilières, et dans les domaines qui recrutent : informatique, banque-assurance, transport.

Le diplôme universitaire de technologie propose une formation plus théorique. Il permet à la fois de poursuivre vers des études longues, et de garder une porte ouverte vers l’insertion professionnelle directe. Les STMG optent principalement pour un DUT Gestion des Entreprises et Administrations (GEA), mais se tournent également vers des carrières juridiques, sociales, gestion administrative et commerciale, gestion logistique transport ou encore Techniques de Commercialisation (TC).

L’université avec un bac STMG

22,1% des bacs STMG viennent à l’université, parcours réservé aux plus motivés car il faudra rattraper quelques lacunes par rapport aux bacheliers généralistes. Mais pas de défaitisme : avec un peu de lectures et de travail personnel, les choses rentrent rapidement dans l’ordre. La filière administration économique et sociale (AES) séduit particulièrement les bacs STMG, que l’on retrouve aussi en STAPS, sciences économiques, sciences humaines et sociales, et droit. L’université arrive également après deux ans de BTS ou DUT, pour la licence pro.

Bac STMG : Les classes prépas

L’option technologique (ECT) des classes préparatoires économiques permet d’entrer dans les mêmes écoles de commerce et de management que les voies ECS (prépa économique et commerciale, option scientifique) et ECE (prépa économique et commerciale, option économique). Deux concours communs rassemblent la plupart des écoles de commerce qui recrutent à l’issue des classes préparatoires : le concours BCE (22 écoles en 2014), le concours Ecricome (3 écoles en 2014) et la prestigieuse École normale supérieure (ENS) Cachan, voie économie gestion. Cette classe préparatoire aux grandes écoles est proposée dans les lycées Gaston Berger de Lille et Louis Thuillier d’Amiens. L’option technologique s’adresse aux bons bacheliers STMG, quelle que soit leur spécialité.

Les écoles accessibles avec un bac STMG

Peu de bacs STMG s’inscrivent en école spécialisée. Lorsque c’est le cas, ils choisissent des écoles de commerce et gestion, de tourisme, de communication, de transport et logistique, du paramédical, du web. Des écoles sélectives, pour lesquelles il faudra présenter un bon dossier, ou réussir un concours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *